L’éclipse de soleil de 2017

À l’occasion de l’éclipse de soleil du 21 août 2017, le site timeanddate.com organisait le suivi sur Internet, avec des témoignages en direct depuis les régions concernées. Cette éclipse, totale aux Etats Unis, n’était visible qu’à 55% chez nous, entre 16h et 18h, avec un maximum à 17h04. Traversant tout le continent d’ouest en est, la Guyane était la dernière zone d’où on pouvait l’observer avant qu’elle ne franchisse l’Atlantique. En Europe occidentale, la fin de l’éclipse coïncidait pendant quelques courtes minutes avec le coucher du soleil.

C’est ainsi que depuis le centre spatial guyanais Joël Donadel, alors représentant de l’ESA pour le bureau de Kourou, à répondu aux questions de Graham Jones, le journaliste scientifique du site timeanddate.com. PULSAR, notre club d’astronomie a également réagit en direct par le biais de son vice président Erwan.

Pour la partie technique notre ami Cédric, membre du club était venu avec son appareil photo Canon EOS 7D doté d’un objectif Canon 70-300 1:4-5,6 L IS USM et d’un filtre ND 10000. Vous pouvez apprécier quelques clichés dans la galerie.

Nous étions aussi équipés d’un ordinateur portable pour diffuser via Skype les images de notre lunette solaire Ioptron 60/360 munie d’une caméra USB Inova. Les présentateurs du live étaient basés au Japon mais tous les signaux dont le notre étaient envoyés en Suède d’où s’est faite la réalisation. La Guyane étant la dernière région traversée par l’éclipse pendant la retransmission, nos images ont été le fil conducteur du direct pendant les deux dernières heures de l’émission.

De ce côté là tout s’est très bien passé et nous sommes assez fiers d’avoir contribué à la réussite de cet événement. Mais pour cela il a fallu surmonter une flopée de petits problèmes en tout genre.

Le premier et pas des moindres, c’est que la lunette Ioptron que nous avions commandé s’était perdue dans un tour du monde en 80 jours (un salut à nos amis de Nouméa !). Elle est finalement arrivée à Kourou trois jours avant l’éclipse. Malgré des tests acharnés il nous a été impossible de régler la motorisation pour un suivi parfait. Nous sommes passionnés mais nous partons de zéro! Aussi bête que cela puisse paraître, nous avions des doutes sur notre position GPS, paramètre indispensable pour une précision optimale.

Autre problème, la caméra fournie avec la lunette ne permet pas d’observer le soleil en entier. Comme vous pouvez voir sur nos images, il manque toujours un petit bout du soleil en haut ou en bas. Nous étions un peu déçus mais aucune solution n’a été trouvée à temps.

Nous avons également commis une erreur de débutant (vous avez le droit de rire !). Nous attendions le début de l’éclipse dans un coin de l’image, mais c’est dans le coin opposé qu’elle a commencé… En effet, en fonction que l’on utilise tel occulaire, tel coude ou telle caméra, l’image peut être inversée, le haut en bas, la gauche à droite, ou les deux. Voilà, mais comme on dit c’est en forgeant que l’on devient forgeron.

Dans l’ensemble, pour une première sortie du club, tout s’est très bien déroulé et nos images ont été largement diffusées. Merci à toutes les personnes qui ont contribué au succès de cet événement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.