Vue de Saturne

En ce début d’année au sein du club, nous avons abordé l’astrophotographie planétaire et le traitement par empilement. En effet, en astronomie les techniques diffèrent un peu de la photographie normale. Les perturbations atmosphériques ont tendance à déformer les images et deux clichés pris à une seconde d’intervalle peuvent être très différents.

En photographie planétaire le but est donc de prendre un grand nombre de photos et d’en faire la moyenne. Grâce à des logiciels comme Iris ou Registax on obtient alors une photo beaucoup mieux définie.

Sur cette photo de Saturne prise par Florent on distingue aisément la division de Cassini et quelques détails sur la surface gazeuse. Pour cela il a utilisé un télescope de type newton 114/900 sur lequel il a monté son Lumix GX80. Sur les 1600 clichés obtenus, il a retenu les 1300 meilleurs. Après un premier traitement dans PIPP, l’empilement final a été réalisé avec Registax. Pour un premier essai le résultat est assez bluffant. Bravo Florent !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.